Islam Vie Extra-terrestre le Coran et le phénomène ovni
Page d'accueil | Ovni discussions | Rechercher | Actualité ovni | Vidéo ovni | Observations ovni témoignages | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Février 2006 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728 

Editorial

Ovni: Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme, les éléments historiques les plus solides sur le phénomène Ovni et ses grandes implications.














Facebook

Le blog change d'adresse: http://ovni-ufologie.over-blog.org/

liens utiles

Recherche

Compteurs

  • 14902182 visites depuis le 26/12/05
  • 334 billets
  • Pages

    Liens

  • Ufologie.net
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • Ovni investigation
  • dorejc.free.fr
  • anakinovni.ifrance.com
  • adelmon.free.fr
  • Centro Ricerche Leonardo da Vinci (italien
  • ufoinfo
  • Gruppo Accademico Ufologico
  • Le GEIPAN
  • ovni
  • ovni.zeblog.com
  • http://
  • ZeBlog
  • Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Fils RSS

    Islam Vie Extra-terrestre le Coran et le phénomène ovni

    Recommander ce site ::    :: ::Par ovni :: 18/02/2006 à 17:41 :: Général
    Islam le Coran et la Vie Extra-terrestre


    Coran en script Mohaqqaq traduit en Persan, XIIIe siècle, Musée national d'Iran.

    La mission dont a été chargée le Prophète de l'Islam, Mohammad , consistait à diriger l'humanité vers le Droit Chemin, de la retirer des ténèbres de l'égarement afin de la guider vers la Lumière Divine. Ainsi, son Message, tout comme le Livre qui lui a été révélé, le Coran, ont toujours eu pour objet d'accompagner l'homme dans son cheminement vers Dieu. C'est la raison pour laquelle on ne trouvera dans les sources religieuses islamiques que les informations essentielles et nécessaires à l'être humain pour sa vie présente et la préparation de la vie future. La question de l'existence de formes de vie extraterrestres n'étant évidemment pas une question essentielle pour le salut de l'humanité, les sources islamiques ne s'y sont donc pas attardées.

    Il est vrai cependant que cette question a été évoquée par certains savants musulmans, et ce, à propos d'un verset du Coran qui dit: "Allah qui a crée sept cieux et autant de terres. Entre eux (Son) commandement descend…." (Verset 12/ Sourate 65)

    Tandis que certains savants pensent que le terme "terres" employé dans ce verset désigne les plaques continentales, les multiples régions de la terre ou les différentes couches qui composent la croûte terrestre, un grand nombre de commentateurs du Qour'aane (comme Allâma Aloûsi r.a., auteur de l'ouvrage nommé "Tafsir Rouhoul Mâ'ani") pense, qu'au contraire, ce verset constitue une preuve de la pluralité des mondes et des planètes habités. Selon eux, ces planètes seraient séparés par de grandes distances et abriteraient chacune des formes de vie dont Allah est le Seul à connaître la nature.

    Cette opinion est quelque peu confirmée par une Tradition rapportée du Prophète Mohammad (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) , dont l'authenticité, il est vrai, à été plus ou moins sévèrement critiquée (en fait, il semblerait que les propos en question soient en fait ceux de Ibné Abbâs (radhia Allâhou anhou) ; cette Tradition commente donc ce verset en disant: "Il y a sept terres, sur chacune d'elle il y a un Prophète comme le votre, et il y a eu un Adam comme votre Adam, un Noé comme le votre, un Abraham comme le votre, un Jésus comme le votre". Les savants expliquent ce Hadith (Tradition) en disant que chacun de ces mondes est habité par des créatures d'une origine commune, tout comme l'espèce humaine, et Dieu a aussi choisi parmi eux des êtres qu'Il a élu, tout comme il a choisi parmi les hommes des Prophètes comme Noé, Abraham, Jésus…. Certain théologiens musulmans connus, comme Wahab r.a., affirment qu'il existe plusieurs centaines de mondes différents.

    Par ailleurs, il est intéressant de rappeler que les anges peuvent aussi être considérés comme des "extraterrestres", au sens littéral du terme, car ce sont des créatures qui vivent en dehors du globe terrestre.

    D'après une tradition prophétique (Hadith) rapportée par de nombreux auteurs, il apparaît que les êtres humains peuvent parfois apercevoir des anges, et la forme dans laquelle ils apparaissent (d'après la description qui en est donnée) est assez troublante. Jugez-en par vous mêmes:

    Abou Saïd al khoudri (que Dieu l'agrée) (il s'agit d'un Compagnon du Prophète Mohammad (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui)) rapporte qu'une nuit, alors qu'Ousayd bin Houzayr (que Dieu l'agrée) était en train de réciter le Coran, (assis) dans son parc à chameaux, son cheval (qui était près de lui) commença tout à coup à s'agiter; il continua de réciter et le cheval s'agita à nouveau. Il continua (quand même) à lire et l'animal s'agita encore. Ousayd (que Dieu l'agrée) dit: "J'eus peur qu'il ne foule (mon fils,) Yahya (qui était près de lui). Je me levai pour aller le voir et c'est alors que je vis comme une ombre (ou un nuage) au dessus de ma tête, dans laquelle il y avait des sortes de lanternes.Elle s'éleva dans les airs, jusqu'à ce que je la perdis de vue."

    Il dit: Le (lendemain) matin, j'allai voir le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) et je dis: "O Envoyé de Dieu ! Alors que j'étais en train de réciter le Coran la nuit dernière dans mon parc à chameaux, mon cheval commença tout à coup à s'agiter." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je repris ma lecture, mais l'animal s'agita à nouveau." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je repris ma lecture et le cheval s'agita encore." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je me levai (alors) , (car) Yahya étant près de lui, j'eus peur qu'il ne l'écrase. C'est à ce moment que je vis comme une ombre (ou un nuage) dans laquelle il y avait comme des lanternes.

    Elle s'éleva dans les airs jusqu'à ce que je la perdis de vue." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "C'étaient les anges qui t'écoutaient. (D'après une autre version, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit qu'il s'agissait de la "sakînah". Il y a un grand nombre de divergences parmi les savants musulmans quant au sens de ce terme. Ce qui ressort de ces divergences, c'est que la "sakînah" est une créature particulière d'Allah qui descend parfois sur terre accompagnée d'anges.) Et si tu avais continué ta récitation, (elle serait restée et) les gens l'auraient vue le matin; elle ne se serait pas dissimulée d'eux."

    Rapporté par Mouslim, Ahmad, Nisaï et Boukhâri r.a.)

    Wa Allâhou A'lam! Dieu est Plus Savant !

    Les Musulmans russes admettent l’existence des E.T

    Les enseignements de l´Islam admettent l´intelligence extraterrestre, a dit le représentant du conseil des Muftis de Russie.

    “Selon le saint Coran, le Tout-Puissant parle de la création de plusieurs mondes. Nous connaissons le monde des hommes, des Djinns, des plantes et des animaux. Peut-être, ne les connaissons-nous pas tous. Le Créateur peut tout créer, D´autres créatures peuvent habiter les mondes qui sont hors de notre portée“, a dit le président du département international du conseil des Muftis, Rushan Abbyasov, cité jeudi par le quotidien Moskovsky Komsomolets,

    Il a cité une sourate du Coran disant : “Louez Allah, le Seigneur des mondes !” et mentionna qu’ainsi le saint livre Musulman confirmait que “d’autres civilisations pouvaient exister“.

    “Quand à la question si ces E.T porte le péché originel ou pas, il n’y a pas de notion du péché originel dans l’Islam. En fait, le Coran dit que si un bébé meurt, il va directement au paradis parce qu´il est pur et innocent,” a dit Abbyasov.

    Le rabbin Zinovy Kogan a dit que “le Seigneur est la cause première pour tout ce qui existe dans les micros et macros mondes.”

    “Il ne peut être exclu que d’autres créatures similaires à l’homme existent dans d’autres mondes,” souligna-t-il.

    Le secrétaire du départment du patriarcat pour les relations externes de l´Église de Moscou (Moscow Patriarchate Department for External Church Relations) pour les affaires inter-chrétiennes, Fr. Igor Vyzhanov, spéficia que la question de l’existence E.T (UFO-people) n’avait rien à faire avec les enseignements chrétiens parce qu’ils considèrent la question de salvation de l’âme humaine.

    “Je pense que les théologiens Orthodox autant que Catholiques, si interrogés, divergeraient. Certains diraient : l’existence de la vie extraterrestre est possible, comment pouvons-nous nier la puissance créatrice de Dieu. Les autres diraient que la vie terrestre est l’unique. Bien que cette question soit absolument insignifiante pour l’Église, ce n’est même pas une question scientifique, mais que curiosités futiles,” conclua le prêtre.

    traduction française : Michel Actis

    Est-ce une première corrélation entre anges & OVNI ?

    Ousayd Ben Houdayr -que Dieu l'agrée- a rapporté qu'une nuit il lisait la sourate de la Vache, alors que son cheval était attaché près de lui. Le cheval commença à s'agiter, mais quand il cessa la lecture, l'animal s'apaisa. Puis de nouveau il continua la lecture, le cheval s'agita de nouveau, et quand il arrêta la lecture, il s'apaisa, et ce fut ainsi pour la troisième fois. En poursuivant sa lecture, le cheval s'agita, il le laissa et sortit en traînant son
    fils qui était près de l'animal de peur qu'il ne lui fasse du mal et il leva ses yeux vers le ciel et vit comme une nuée de cierges qui s'éloigna pour disparaître à la fin. Le matin, il alla raconter ce fait au Prophète (BSDL) qui lui dit: "Tu devais continuer ta récitation, ô Ibn Houdayr!

    Tu devais continuer ta récitation ô Ibn Houdayr!". Il lui répondit: "O Messager de Dieu, j'avais peur que le cheval ne foule mon fils Yahia aux pieds car il était tout près de lui. J'ai levé la tête (du Livre de Dieu) et je suis allé vers mon fils, puis comme je levai ma tête vers le ciel, je vis comme un nuage dans lequel il y avait des lampes qui s'éloignèrent et que je perdis de vue". Le Messager de Dieu (BSDL) lui demanda: "Sais-tu ce que c'était?" -Non, répondit-il. Et le Prophète (BSDL) de répliquer: "C'étaient les anges qui s'approchaient quand tu lisais. Si tu avais poursuivi ta lecture, le matin, les gens auraient pu les voir sans échapper à leur vue".

    (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

    Les Compagnons du Prophète (Hayat-Assahaba)
    Par Mouhammad Youssef Al-Kandahlawi - Volume II
    Traduit par Fawzi Chaaban
    Éditeur: Dar El Fikr - Beyrouth/Liban
    Page 357

    Un étrange voyage nocturne



    Représentation du mi'râj

    La religion islamique est née en 622 après J.C, par Mahomet (Muhamad), à Médine où elle prit son essor.

    Marie-Agnès Malfray :

    Mahomet a trente-cinq ans, et son surnom de al-amîn, "l'homme de confiance", atteste qu'il est l'un des sages de son clan: mais un peu trop idéaliste, irréaliste même. Sous cette sagesse, sous cette apparente sérénité, Mahomet cache un tempérament inquiet, nerveux, plein de désirs refoulés. Il lui eût fallu se montrer plus retord, plus intrigant pour être à l'unisson des dirigeants mecquois, davantage avides de plaisirs et de richesse que de pensées élevées!

    D'où vient cette nouvelle religion ? D'une révélation d'un ange : Gabriel, qui apparut à Mahomet pour lui dicter le Coran, qui signifie à la lettre "lecture, récitation". Mahomet refusa en premier lieu, ne sachant pas lire, puis accepta sous l'insistance de l'ange. Cet épisode étrange eut lieu aux alentours de la Mecque, dans une grotte du mont Hirâ. Ce fut la "nuit de la révélation" ou "nuit de la destinée" pendant le mois lunaire du ramadan. Il avait alors 40 ans.

    Lors de cette révélation, Mohamed tente sans succès de transmettre le message. Une deuxième expérience mystique le confortera. Ce fut le "Voyage nocturne" ou mi'râj. Durant cette expérience, il fut enlevé par le "Burâq", sorte de "petit cheval ailé blanc avec une figure humaine" de la "Mosquée Sacrée" qui est la Kaaba de la Mecque à la "Mosquée très éloignée", qui serait la Mosquée de Jérusalem, selon les traditions. L'ange Gabriel l'accompagna et il visita alors les 7 cieux, le paradis où il rencontra Jésus, Abraham et autres prophètes. Je pense qu'il s'agit plutôt de la Jérusalem céleste. Un paradis dans les cieux.

    Que s'est il passé ? Enlevé par un ange. cela ne vous rappelle-t-il pas le voyage d'Enoch ou bien celui de moïse sur le mont Sinaï ? Oui, je suppose fortement que le Burâq était un vaisseau de transport et que l'ange Gabriel était un céleste. Le mot employé : "cheval blanc ailé" est l'abstraction imagée d'un "transporteur volant rapide" vu avec des yeux de l'époque qui ne pouvait le décrire autrement. La tête humaine ? C'est tout simplement le navigateur, comme sur un avion où seule la tête dépasse. Chacun interprète comme il veut, n'est-ce pas ? Mais voyez notre sympathique Ezéchiel avec ses roues volantes à visages d'animaux. Quelle explication donner ?


    Transport de Mahomet "Burâq"

    Dans son voyage au paradis, Mahomet vit un grand arbre géant sous lequel était le trône de Dieu. Du paradis naissait quatre rivières débordantes d'eau pure, de vin, de miel et de lait.

    http://www.matiere-esprit-science.com/pages/breves/islam.ht

    Mohammad et les extraterrestres un étrange récit

    ABBASI david hassan, Siyavash AWESTA

    Il existe de nombreuses similitudes entre les djinns et les enlèvem

    ents par des extraterrestres. Les démons sont des menteurs invétérés. Budd Hopkins disait, ne croyez jamais ce que disent les extraterrestres. Ils sont également de grands illusionnistes, capables de passer de l'état invisible à visible ou de matérialiser des objets physiques. Ils font usage de la télépathie tout comme les occupants des ovnis. Les animaux ressentent les Djinns tout comme ils sont sensibles aux manifestations OVNI. Les traditions musulmanes rapportent que les djinns peuvent prendre la forme d'animaux tout comme les aliens se dissimulant sous l'aspect d'animaux en guise de souvenirs écrans.


    HALIMA s’est occupée de MOHAMMAD pendant plusieurs années mais du jour au lendemain, elle prit la main du jeune garçon et le ramena chez son grand-père.

    Le grand-père, étonné de ce retour, demanda une explication.

    HALIMA lui dit : « J’ai peur que le Diable soit entré en lui »

    AMENE et le grand-père n’acceptèrent pas cette version.

    AMENE prétendait qu’au moment où elle était enceinte de MOHAMMAD, la lumière du monde était plus lumineuse et elle ne sentait pas le poids dans son ventre…

    Un jour le fils de HALIMA qui jouait avec MOHAMMAD courut chez ses parents et dit : « Deux hommes habillés en blanc ont pris mon frère ( MOHAMMAD ), ils lui ont ouvert le ventre pour y chercher quelque chose….

    C’est à la suite de cette histoire qu’HALIMA décida de ramener MOHAMMAD à sa famille.

    MOHAMMAD raconte lui-même l’histoire de l’ouverture de son ventre à l’âge de cinq ou six ans lorsqu’il était adulte, quand il se disait prophète.

    Un jour, un vieil homme sage de la tribu de BANI-AMER rend visite à MOHAMMAD pour "le questionner":

    L’homme sage dit: « Alors MOHAMMAD, dis-moi comment puis-je apprendre plus que je ne sais déjà ?

    MOHAMMAD dit : « En continuant à apprendre ! »

    L’homme sage dit : « Quels sont les signes de l’apprentissage ? »

    MOHAMMAD dit : « Chercher et toujours poser la question. »

    L’homme sage dit : « Comment va s’étendre le mal ? »

    MOHAMMAD dit : « En insistant ! »

    L’homme sage dit : « Le bien peut-il être positif après le mal ? »

    MOHAMMAD dit : « Oui, on peut toujours s’excuser et abandonner le mal vers le bien. »

    L’homme sage dit : « Quel est ton message ? »

    MOHAMMAD dit : « Prier le seul Dieu. »

    L’homme sage dit : « Si je fais cela, qu’est-ce que ça m’apportera ? »

    MOHAMMAD dit : « Les jardins éternels avec de l’eau qui coule à tes pieds … »

    L’homme sage dit : « Mais ça c’est très bien mais personne ne l’a jamais encore vu et raconté. De ce monde-là, ici et maintenant, que puis-je gagner que je puisse sentir et toucher ? »

    MOHAMMAD dit : « Conquérir le monde, obtenir ses richesses. »

    L’homme de la tribu de BANI-AMER accepta de devenir membre de ce mouvement de pensée.

    Alors, il dit à MOHAMMAD : « Donnes-moi l’origine de cette prophétie ? Les autres prophètes venaient de familles éduquées et riches comme MOISE, grand général de l’armée d’Egypte, JESUS, le souvenir du temple de Jérusalem, le grand rabbin, ZACHARIA, ou encore MARIE, une femme de discipline et de pensée…. Mais toi, tu lances ta prophétie parmi les gens du désert qui prient pour les pierres ou les statues. Comment se fait-il ? Et quel est le secret et l’origine de ta prophétie ? »

    MOHAMMAD répondit : « Quand que j’étais un jeune garçon, je n’aimais pas ces statues qui recouvraient La MECQUE. Je n’aimais pas non plus la poésie. Quand j’étais tout petit, je jouais avec mes amis dans une vallée. Trois personnes habillées de blanc qui tenaient une bassine dorée avec une lumière autour de leurs têtes, m’ont approché. Mes amis apeurés ont pris la fuite. De loin, ils criaient ; « Le gamin n’est pas comme nous, il vient de la tribu de GHOREISH, il n’a pas de père, il est chez nous pour être allaité. Si vous le tuez, vous ne gagnerez rien. ».

    Mais les trois personnes n’écoutaient pas. Un des trois m’agrippa et m’allongea sur le sol. Il ouvrit mon ventre, de haut en bas, et prit tout ce qu’il contenait, posa le tout dans une bassine avec un produit qui ressemblait à la neige. Après avoir tout lavé et nettoyé, il remit tout à sa place.

    La deuxième personne s’approcha de moi, sa main pénétra mon corps. Il y sortit mon cœur, il y avait du sang noir qui coulait J’ai pensé qu’il prenait quelque chose de mon cœur. Il avait une bague dorée qui reflétait de la lumière. Il tamponna avec la bague mon cœur et le remit à sa place.

    Ensuite, la troisième personne se dirigea vers moi, toucha l’ouverture faite par la première personne et la referma. Ils m’embrassèrent et repartirent.

    Ensuite, j’ai vu ma nourrice et les membres de sa tribu s’approcher de moi, très inquiets. Ma nourrice m’a pris dans ses bras, réjouit que je sois vivant.

    J’ai pensé que les gens avaient vu toute cette opération alors que non. Ils pensaient que le démon était entré en moi. Je disais, non ça va, je suis conscient, je ne suis pas malade. Mes parents d’adoption étaient du même avis que moi.

    DJEN en arabe signifie « démon » et le mot « génie » en découle. Bien sûr, le mot MADJNOUN est utilisé pour désigner les personnes qui sont anormales et folles mais fou en arabe veut dire MAHBOUL. Donc à l’époque, celui qui prétendait être habité par le démon était qualifié de MADJNOUN. De temps en temps, MOHAMMAD avait une grande fièvre et un mal de tête énorme ce qui lui permettait d’avoir des pensées miraculeuses…

    Génie veut également dire, celui qui a un démon (positif ou négatif) en lui à savoir envahit par un DJEN !

    Extraits du livre, L'islam top secret!! Regard Critique Sur l’Islam ! : ABBASI David Hassan, Siyavash AWESTA

    http://www.avairan.com/Mohammad-%20les-extraterrestres.htm

    Le Coran et la science

    Y a-t-il dans le Coran des connaissances scientifiques en avance sur celles de son époque ?

    a/ La sphéricité de la Terre

    Tandis que tout le monde, à cette époque, aurait cru que la Terre est plate, le Coran aurait révélé qu'elle est sphérique. Le passage invoqué pour affirmer ce dernier point est le suivant :

    "Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit…" (Sourate az-Zumar, 5)


    b/ La relativité du temps

    Une des principales thèses de la théorie de la relativité, élaborée par A. Einstein au début du XXe siècle, est que le temps n'est pas absolument uniforme, mais se déroule plus ou moins vite selon les conditions dans lesquelles se trouve le sujet (la vitesse à laquelle il se déplace). Cela aurait été connu de l'auteur du Coran, comme le montreraient les trois extraits suivants :

    "Et ils te demandent de hâter (l'arrivée) du châtiment. Jamais Dieu ne manquera à Sa promesse. Cependant, un jour auprès de ton Seigneur, équivaut à mille ans de ce que vous comptez" (Sourate al-Hajj, 47)

    "Du ciel, Il administre toute affaire sur terre et la fait ensuite monter vers Lui en un jour équivalant à mille ans de votre calcul" (Sourate as-Sajda, 5)

    "Les anges ainsi que l'Esprit montent vers Lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans" (Sourate al-Maarij, 4)


    c/ L'expansion de l'univers

    Selon l'astronomie contemporaine, l'univers n'est pas fixe mais en expansion, c'est-à-dire qu'il se déploie en s'éloignant de son centre, un peu comme un ballon que l'on gonfle progressivement, et cela avec une vitesse toujours croissante. Le verset suivant montrerait que l'auteur du Coran ne l'ignorait pas, à une époque où nul n'imaginait rien de tel :

    "Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'élargissons constamment" (Sourate adh-Dhâriyât, 47)

    d/ la localisation de la zone du cerveau "dirigeant" les mouvements volontaires

    Selon la science la plus moderne, différentes zones du cerveau correspondent aux différents types d'activités psychiques (langage, mémoire...).

    La zone qui correspondrait à l'activité volontaire et consciente, en bien et en mal (en particulier l'agressivité) serait la zone pré-frontale du cerveau. L'auteur du Coran l'aurait su, qui dit :

    "Car s'il n'y met pas fin, Nous le saisirons brutalement par le toupet du front, un toupet de mensonge et d'erreur" (Sourate al-Alaq, 15-16)

    Le front est bien mentionné, comme zone où se situe le "toupet", siège de l'erreur et du mensonge.

    e/ le caractère unique des empreintes digitales

    Les empreintes digitales sont chaque fois uniques et absolument propres à un individu, même dans le cas des jumeaux. Cette découverte du XIXe siècle aurait été déjà connue de l'auteur du Coran, comme sont censées le montrer ces lignes :

    "L'homme, pense-t-il que Nous ne réunirons jamais ses os? Mais si! Nous sommes capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts" (Sourate al-Qiyamah, 3-4)